La promotion 3 du Programme “Monte Ton Tiers-Lieu” part  sur le terrain !

Chaque personne vise un domaine particulier pour monter son propre tiers-lieu, mais en venant au Quai des possibles pour le développer, leur objectif se rejoint, celui d’avancer vers un monde meilleur dans les années futures. 

En 6 mois, les incubé.es sont accompagné.es vers la transformation de leur idée en un projet structuré qu’ils présenteront à nos partenaires à la fin du programme ! 

Depuis janvier, chaque lundi, ils travaillent sur leur vision, leur posture entrepreneuriale pour construire les grandes briques du projet et en apprennent davantage sur les techniques d’intelligence collective. Désormais, il est temps de passer à l’action et de tester leur projet sur le terrain.

Découvrez donc nos 10 participant.es, leur vision ainsi que ce qu’ils ont à offrir à travers le lancement de leur espace* : 

Isabelle OUTREBON :

Isabelle rêve d’un monde coloré et vitaminé au sein duquel chacun.e peut renforcer son envie d’imagination et de création. Grâce à Fabrik Nature, elle imagine un tiers-lieu écologique et immersif qui deviendrait un lieu magique permettant d’expérimenter de nouveaux modes de vie plus sobres, en lien avec la nature. Basée à Hardricourt, l’objectif est d’utiliser la création, l’inventivité ainsi que le lâcher-prise comme leviers pour tester nos capacités d’action face à un monde en plein changement.

Mary-Ethel MONIN

Travailler auprès de familles en souffrance puis devenir maman a fait germer chez Mary-Ethel l’envie d’agir pour une société plus respectueuse du Vivant au sens large. Un monde meilleur où les relations parents/enfants seraient la première source d’épanouissement pour chacun d’eux… Sauf que la parentalité est loin d’être un long fleuve tranquille et que prendre soin des enfants ne va pas sans prendre soin de leurs parents. C’est pour cela qu’elle veut créer un lieu où parents et futurs parents seront accueillis sans jugement. Un lieu pour favoriser l’échange entre parents, trouver des réponses auprès de professionnels, être accompagné dans sa relation à son enfant, partager des moments en famille. Bref, un lieu où chacun, à son rythme, pourra devenir le parent qu’il aurait aimé avoir. 

Céline LAGARDE

Un chiffre : 27% des français ne mangent pas à leur faim… Une situation qui a poussé Céline à s’inquiéter et se poser des questions sur les actions qu’elle pouvait mener. Son ambition est de proposer à manger ainsi qu’un hébergement à des personnes qui connaissent des difficultés sociales ou familiales. Elle imagine un lieu qui mélange les valeurs suivantes : générosité, fraternité, solidarité et mixité sociale, pour que chacun.e trouve sa place. 

Marion KARAM

Si tout le monde vivait comme les français, il faudrait 2.7 planètes pour produire tout ce que nous consommons. Changer nos habitudes drastiquement et rapidement va être difficile alors nous pouvons y arriver uniquement si on le fait ensemble. Marion est une maman de deux enfants en bas-âge, à qui elle veut transmettre un environnement le plus viable possible. Loin de l’austérité et de l’écologie punitive, elle veut créer un lieu joyeux, chaleureux et festif dans lequel la sobriété heureuse serait la norme. Ce lieu proposera une boutique d’objets d’occasion, des produits locaux, ou encore du partage de connaissances et de matériels afin de propulser la transition écologique à l’échelle du territoire de Gally-Mauldre. Rejoignez-là dans cette aventure en suivant son compte instagram @tierslieu_lespasserelles.

Françoise MEZZADRI

Dans un monde où nous consommons bien au-delà de nos ressources, Françoise et son collectif rêvent d’un monde où les citoyen.nes partagent les savoirs et agissent de façon durable au quotidien. Concrètement, son tiers-lieu s’adresse à tous les habitant.es et entreprises de la Boucle de Chanteloup qui souhaitent agir collectivement pour la transition écologique, en proposant une ressourcerie, des ateliers de fabrication, un studio, une salle de conférence, une maison du vélo et un café cantine associatif.

Eléonore LINDROTH

L’industrie du vêtement voit 100 milliards d’habits neufs être vendus chaque année, soit plus de 60% en 15 ans ! Eléonore s’inquiète et rêve d’un monde au sein duquel le rapport au vêtement sera complètement bouleversé, c’est-à-dire, un oubli progressif de la fast fashion et l’apparition d’une production textile profondément éthique. La seconde main ainsi que la réparation doivent être les premiers réflexes. L’idée serait d’imaginer un lieu de vente de vêtements de seconde main qui permet aux habitant.es de se délester facilement des habits dont ils n’ont plus l’usage, sans oublier la qualité qui reste primordiale. 

Jackie TADEONI

Après des siècles durant lesquels le système patriarcal a dominé la société, Jackie imagine un monde où les femmes et la nature sont égales à l’homme en tous points. En effet, les femmes ont été reléguées à la sphère domestique, ce qui a engendré des violences sexistes et sexuelles ainsi que des inégalités flagrantes. L’autre constat est que les ressources naturelles ont été surexploitées, amenant à des faits alarmants au sujet de l’urgence climatique (réchauffe de la planète, future pénurie en eau). Le “Château Béguine” est un projet de patrimoine qui vous fera découvrir le matrimoine, à travers des séjours immersifs consacrés à l’écoféminisme. 

Max MISSONGO

La souffrance psychologique étant un fléau chez la société dans son ensemble, Max veut agir pour remettre les gens en lien et faire advenir un futur meilleur, grâce à plusieurs facteurs : l’écoute, l’esprit critique, l’information, la sérénité, la confiance en soi, la convivialité et la bienveillance. Grâce au Meilleur des Mondes Selon Ma Grand-Mère, les personnes pourront profiter d’un espace multi-facettes d’innovation sociale pour refaire le monde au sens propre comme au sens figuré et favoriser l’humanité.  L’objectif est ainsi de permettre à la population de se mettre en ordre de marche pour construire un monde désirable pour les générations futures.

Sabah KADDOUR : 

Parce que nous sommes incarné.es dans un monde en pleine mutation, pas que technologique, et surtout humaine, collective, écologique… spirituelle. Parce que nous avons  tous.toutes été témoins en Mars 2020 d’une situation inédite pour l’Humanité et le Monde qui nous a amené à repenser nos modes de vie, de travail, de consommation… Alors que certains étaient dans la sidération, d’autres ont découvert ce que c’était de prendre soin d’eux.elles, pour qu’enfin de nouveaux.elles leaders se révèlent à eux.elles même, pour prendre leur place dans le Monde par leurs dons, leurs talents et leur unicité. Mon rêve pour le Monde est celui d’initier un mouvement collectif, coopératif, inclusif et innovant au cœur du vivant et interculturel pour faciliter l’émergence d’une nouvelle Humanité consciente, éveillée au service de Soi, des autres et du Monde.Le Monde a besoin de nous plus que jamais !!; “soyons le changement que l’on veut voir dans le Monde” Gandhi

Constance GRODNER :

Grâce au « Goût des Autres », Constance cherche à contribuer à l’émergence d’un monde plus juste et plus uni, au sein duquel les Humains vivent en symbiose avec le Vivant, que forment la Nature et toutes les cultures. Ce monde verrait la différence comme une richesse et non un problème. Elle propose ainsi un lieu chaleureux et convivial qui remet la diversité culturelle au coeur des rencontres pour s’enrichir et s’entraider. 

Pour co-construire leur futur tiers-lieux avec leur communauté, nos lauréats partent sur le terrain pour mener des ateliers concept : des moments de rencontre avec le public pour se questionner sur la création de leur tiers-lieux, et embarquer des premiers bénévoles ! Découvrez ci-dessous quelques-uns des flyers qui leur ont permis de promouvoir leur événement !

Premier atelier concept d’Isabelle Outrebon.

Nous sommes ravi.es d’accompagner ces personnes pleines de convictions et de motivation vers le lancement de leur propre espace de rencontres et cette mise en pratique sur le terrain est excitante tant pour eux que pour le Quai des possibles !

Pour tout savoir du programme, c’est par ici !

Articles similaires

La Ruche, une mine d’opportunités

La Ruche est un espace de coworking collaboratif, lieu d’accompagnement regroupant une cinquantaine d’entrepreneur.e.s engagé.e.s en faveur de l’écologie et la solidarité. Déjeuners réseautage, déjeuners