Le CafÉ Inspirant avec Julien Vidal

« Redonner du pouvoir à son argent », c’est le titre du dernier livre1 de Julien Vidal et c était le thème de notre café inspirant il y a deux semaines. Le créateur de « ça commence par moi », nous a inspirés un lundi matin à 9h, pour entamer la semaine du bon pied, et nous a expliqué comment contribuer à changer le monde avec ses finances.

« La finance durable est le levier d’action le plus important à disposition des citoyens »

En effet, quand on vous parle de faire évoluer votre mode de vie pour en adopter un plus respectueux de la planète, vous pensez peut-être à votre alimentation, ou à votre mode de transport. Vous pensez sûrement aussi à votre consommation : achetez moins mais mieux. Mais, saviez-vous qu’à partir de 10 000€, votre compte en banque émet plus de CO2 que votre quotidien? Mais que cachent donc nos économies ?

En effet, quand on vous parle de faire évoluer votre mode de vie pour en adopter un plus respectueux de la planète, vous pensez peut-être à votre alimentation, ou à votre mode de transport. Vous pensez sûrement aussi à votre consommation : achetez moins mais mieux. Mais, saviez-vous qu’à partir de 10 000€, votre compte en banque émet plus de CO2 que votre quotidien? Mais que cachent donc nos économies ?

Julien nous a dévoilé que les quatre plus grandes banques françaises réunies « émettent » 4,5 fois le CO2 émis au niveau national ! Un euro déposé à la Société Générale “pèse” 390 grammes de CO2, 383 grammes à la BNP et 315 grammes au Crédit Agricole. En effet, nos banques historiques financent les énergies fossiles (recherche de nouveaux gisements, production) et contribuent donc par ce biais au dérèglement climatique. Et c’est bien grâce à l’argent que nous plaçons auprès des banques qu’elles peuvent ensuite ouvrir des lignes de crédit à leurs clients entreprises et industries. Le rapport publié par l’ONG Oxfam en 20192 dénonce le fait que les banques françaises orientent encore 70 % de leurs financements vers les énergies fossiles, responsables de 80 % des émissions de CO2 mondiales. Elles contribuent aussi indirectement à la déforestation, en finançant les grandes entreprises de l’industrie agroalimentaire qui produisent du soja pour l’élevage bovin. Un rapport d’Oxfam permet d’en savoir plus sur l’empreinte de son épargne : https://www.oxfamfrance.org/climat-et-energie/calculez-lempreinte-carbone-de-votre-compte-bancaire/. Une application a également été lancée récemment par LITA. Elle se nomme « Rift » et permet de comprendre comment est utilisée l’épargne que l’on a en banque avec un grand niveau de précision. Enfin, si l’on veut en savoir plus sur son empreinte carbone en général, on peut aller faire un tour sur les sites http://avenirclimatique.org/micmac/index.php ou https://www.myco2.fr/.

Alors, comment pouvons-nous contribuer à un monde plus durable et plus solidaire en redonnant du pouvoir à notre argent ?

Julien Vidal nous a partagé de nombreuses pistes d’action :

Changer de banque ! Des banques éthiques existent, telles le Crédit Coopératif ou La Nef, elles financent des projets issus de l’ESS. Depuis quelques années, on voit aussi apparaître des « néo-banques » qui affichent dès le début des valeurs écologiques (comme par exemple Green-Got ou Onlyone). Nous avons prévu de creuser le sujet en les invitant au Quai des possibles pour nous parler de leur nouveau modèle.

On peut également épargner solidaire. Cela peut se faire en plaçant son argent auprès d’une banque éthique comme la Nef, ou en soutenant des projets entrepreneuriaux à impact, comme sur le site https://fr.lita.co/. Si vous voulez particulièrement soutenir des projets qui permettront de changer notre modèle agricole, la transition environnementale passera par-là, allez découvrir les projets de https://terredeliens.org/,  https://fermesdavenir.org/ et apportez votre soutien financier sur les plateformes de financement participatif https://www.miimosa.com/fr ou https://bluebees.fr/fr/. Pour faire évoluer notre modèle énergétique et reprendre en mains la production d’énergie au niveau local, c’est sur le site https://energie-partagee.org/ qu’il faut aller.

Donner une autre valeur à son argent. Julien Vidal nous a aussi parlé de changer notre rapport à l’argent. Après tout, notre monnaie devrait juste être un moyen d’échanger des biens et services et elle sert aujourd’hui bien d’autres objectifs, néfastes pour la planète (voir la vidéo de #Datagueule sur le sujet). Pourquoi ne pas opter alors pour une « monnaie complémentaire » ? Dans les Yvelines, il en existe une, la Racine, son fonctionnement et ses atouts territoriaux sont très bien expliqués sur le site internet : http://laracine-monnaie.fr/. On peut aussi participer à un SEL, un Service d’échange Local, pour se passer de l’argent ! Tous les SEL existants sont répertoriés sur : https://annuairedessel.org/. On entre alors dans une autre logique où le don a aussi toute sa place (https://donnons.org/).

On peut enfin consommer mieux et devenir des « consom’acteurs ». On choisit les produits et services que l’on acquiert et surtout on réfléchit bien avant de dépenser son argent. La méthode BISOU est un bon outil pour commencer ! Le site des Ecolos Humanistes proposent de nombreux outils pour tenir cette posture de consommateur engagé et propose aussi de déterminer son temps de travail en fonction de ses besoins (https://lesecolohumanistes.fr/rib-revenu-induit-par-vos-besoins/) ! On ne travaille plus pour consommer, on travaille juste pour assurer ses besoins essentiels et on peut passer le reste de son temps à s’occuper de soi, des siens et de la planète.

 

Merci à Julien Vidal pour tous ses précieux conseils, et prenez le temps d’aller faire un tour du côté des 2030 Glorieuses, il existe aujourd’hui de nombreuses personnes qui créent pour un monde meilleur et Julien les met en lumière avec son podcast !

 

 

1) « Redonner du pouvoir à son argent » chez Actes Sud, Collection : Je passe à l’acte
2) https://www.oxfamfrance.org/wp-content/uploads/2019/11/Rapport-La-colossale-empreinte-carbone-des-banques-fran%C3%A7aises.pdf

Partager:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
On Key

Articles similaires